Traduire visuellement la complexité d’une organisation, d’un métier, du contexte d’une entreprise en proposant un dessin, un schéma, une forme d’abstraction de la réalité qui permet de mieux l’appréhender, de se mettre à distance tout en se l’appropriant, de comprendre la relation qui existe entre les différents éléments représentés. La facilitation graphique, c’est tout cela à la fois. Par définition, une proposition visuelle d’un système, d’une discussion, d’un contexte…

La facilitation graphique distingue plusieurs types de modélisation

Le scribing : c’est la capture graphique en temps réel de messages clés d’une discussion ou d’une présentation. Cette technique est aussi appelée “enregistrement graphique“ (graphic recording). Cette technique est utilisée dans les groupes de travail sur des sujets de brain storming, de recherches de nom par exemple. Elle est très pratique pour se remettre dans le contexte d’un sujet d’une réunion à l’autre quand ces dernières sont espacées de plus d’une semaine dans le temps. Et pour intégrer rapidement des nouveaux participants quand ils n’ont pas participé à la précédente réunion. La fresque de synthèse est une trace graphique qui accompagne une session de travail sur toute sa durée, mettant en scène ses moments et éléments clés et proposant des éléments de réflexion. Lorsque le scribing utilise principalement des mots, la fresque utilise des dessins, des pictogrammes. Elle présente les mêmes avantages. La modélisation conceptuelle/stratégique est la représentation visuelle et parfois métaphorique d’une complexité d’interactions entre périmètres et acteurs. Elle permet une prise de recul sur cette complexité en créant une grille de lecture. Elle emprunte ses origines au mind mapping. La cartographie de systèmes est la visualisation des interactions d’éléments d’un système et des effets produits par ces interactions. Elle est souvent utilisée dans les problématiques de communication interne, lorsqu’il s’agit de modéliser le fonctionnement d’un groupe, d’un système de management. Les templates sont des grilles pré-formatées qui permettent de diriger une discussion ou une réflexion. Nous les utilisons couramment pour structurer la mise en forme d’un site internet, d’un email…

Chez Billiotte & Co, nous utilisons ces techniques pour animer des réunions à l’interne et chez nos clients et nous proposons de pousser l’utilité un cran plus loin en transformant cette matière en support de communication. Nous concevons des fresques très abouties (souvent issues de travaux internes). En effet, ces fresques sont pédagogiques, parlantes pour tous en un clin d’œil et proposent dans leurs détails des éclairages sur des points particuliers : elles peuvent servir de décor, de support à des présentations stratégiques, d’objets souvenir à l’issue d’un séminaire. Dans un site internet, leur interactivité permet un niveau supplémentaire d’information. Une fois n’est pas coutume, une image vaut mieux que mille mots.