Nouveau logo, évolution ou révolution ?

moins d’une minute

L’identité visuelle de votre entreprise n’a pas été modifiée depuis plus de 7 ans. Vous n’y aviez pas pensé récemment ?
Et pourtant… le logotype, c’est comme le bibelot du salon qu’on ne voit plus car il est posé là depuis tellement longtemps ! Immuable, invisible, transparent !
Et pourtant… l’image de marque de votre organisation orne la façade de votre bâtiment, les cartes de visite de vos équipes commerciales, la page d’accueil de votre site internet, les véhicules de société.

Cette familiarité mérite qu’on s’y arrête un instant. Un repositionnement de votre offre de services, le besoin de reprendre la parole auprès de vos équipes, de donner un souffle nouveau à votre communication sont autant d’occasions de changer d’identité.

Où placer le curseur du degré de changement lorsque la décision est prise ? Faut-il tout changer ou rafraîchir ?

La réponse est en vous. Si les changements sont importants et modifient la personnalité de la marque, de l’entreprise, l’impact sur son expression visuelle peut se traduire par un véritable redémarrage à partir de la page blanche, voire une transformation de son nom.
L’ouverture à l’international de France Télécom a fait basculer l’organisme vers un nouveau nom dont l’identité visuelle n’est plus à présenter, ou plus près de nous, Snapchat®, elle, a transformé son nom en septembre 2016 pour Snap Inc. Pourquoi ? Pour se défaire de l’image réductrice de sa messagerie instantanée et offrir de nouveaux services.

Souvent, l’évolution est plus douce et fait vivre et revivre le design graphique pour l’adapter au goût du jour, aux contraintes du numérique (vive le flat design !) et donner l’occasion à l’entreprise de (re)donner de la visibilité sur sa vision, ses projets, son offre, à ses équipes ou à ses clients.

Mené en douceur ou en profondeur, le changement de l’identité d’une entreprise est le premier marqueur visible de sa stratégie. Il est donc primordial de se poser les bonnes questions avant de passer à l’action.